GORGIAS

de Platon

La rhétorique

« En démocratie, tous les citoyens ont droit de s’exprimer pour participer aux affaires publiques. Encore faut-il savoir bien parler.

Il y a donc des maîtres pour enseigner « cet art ». Ici, Gorgias, Professeur et Diplomate, déplace les foules.
Et ses élèves : Polos, qui l’accompagne, Calliclès, qui le reçoit – tous deux bien entraînés… et tous ceux, venus assister à l’entretien, nombreux, tous ambitieux et impatients de tourner à leur avantage ce nouveau pouvoir.
Et Socrate qui, avec ses questions – et non sans joie, pousse les trois dangereux beaux parleurs à reconnaître l’incohérence de leur position et, finalement les réduit au silence !
Les acteurs, sensibles à cette jubilation et rompus à la dialectique, font ressortir ce qu’il y a de stimulant et de permanent dans ce dialogue – le plus accompli – de Platon. »                  Marie-Ange Mathieu (Agrégée de Philosophie – adaptation)

« Vous avez su mettre en valeur l’aspect incontestablement dramatique et théâtral des dialogues de Platon. Il y a là une grande leçon de pédagogie mais aussi de dramaturgie, car la qualité de vos mises en scène, comme celle de vos comédiens, élève vos spectacles au niveau des meilleurs. »                  Pierre Aubenque (Prof. Paris-Sorbonne – Dir. du C.R. sur la pensée Antique)

« Celui qui ne perçoit pas la jubilation constante qui traverse tout propos et toute réplique d’un dialogue platonicien, la jubilation que procure la découverte nouvelle de la pensée rationnelle, que comprend-il de Platon ? »                  Nietzsche

Une mise en scène de Gérard Mascot, de l’oeuvre de Platon, adaptée par Marie-Ange Mathieu. Avec Gérard Mascot dans le rôle de Socrate, Dominique Ferrier dans le rôle de Gorgias, Ruben Chehadi dans le rôle de Polos et Tom Torel dans le rôle de Calliclès – Durée 1h20.

Nos autres spectacles