L’APOLOGIE DE SOCRATE

de Platon

Le procès

« Écoutons Socrate s’adresser directement à ses juges, comme Platon voulait qu’on l’entende.

Sans doute l’admiration qu’a Platon pour Socrate transparait dans ce discours. Mais outre les 501 juges qui allaient décider de son sort, de nombreux athéniens, amis, ennemis, et curieux, entouraient l’enceinte des juges, et témoignent de l’exactitude de ce qui s’est passé… Et Platon, cette fois, y était…

Une cause, là, est défendue : celle du philosophe, malmené, dans des conditions de vie qui lui sont contraires et par une cité en perte de repères, qui précisément le forcent à parler… Un grand texte ne se reconnaît-il pas à ce qu’en dépit des barrières du temps, des langues et des lieux, il fait toujours frémir et penser ? »                   Marie-Ange Mathieu (Agrégée de Philosophie – adaptation)

« C’est une idée merveilleuse que vous avez eue de porter à la scène ces dialogues si vivants… de les entendre interprétés par de très bons acteurs »                   Jean-Louis Curtis (Académie Française).

« Cela me parait être une approche philosophique tellement intéressante et tellement importante dans le monde d’aujourd’hui. C’est une expérience extraordinaire à vivre que d’assister à une représentation d’un dialogue de Platon par cette troupe. »                                  Jean de Beer (France Culture)

Une mise en scène de Gérard Mascot, de l’oeuvre de Platon, adaptée par Marie-Ange Mathieu. Avec Gérard Mascot dans le rôle de Socrate et Ruben Chehadi dans le rôle de Meletos – Durée 1h10.

Nos autres spectacles